Ovin et caprin

Une co-construction de solutions qui profite à tous

Notre activité “Ovin et Caprin” est essentiellement concentrée dans le bocage deux-sévriens, une région historiquement et culturellement reconnue pour la qualité de ses élevages de petits ruminants : brebis, chèvres, ovins allaitants… Aujourd’hui, cette filière comprend des centaines de milliers de “têtes” et participe au dynamisme agricole et économique de cette région. Impliqué quotidiennement auprès des éleveurs, notre cabinet vétérinaire spécialisé leur fait profiter de solutions globales et sur mesure, issues des synergies des filiales de CRISTAL.

Des praticiens bien formés, des éleveurs bien informés, des animaux bien traités

Ainsi, les éleveurs savent qu’ils peuvent compter sur la présence constante et la réactivité de nos vétérinaires. Ceux-ci les accompagnent tant dans la gestion des urgences que dans la visite d’élevages lors d’examens complémentaires (bactériologiques, virologiques…) que dans le traitement des pathologies de groupe.
S’appuyant sur leur hyper-spécialisation et une forte expérience sur ce bassin de production, nos vétérinaires disposent des compétences et des moyens techniques, en amont comme en aval, pour interpréter, prévenir et guérir. Une efficacité et performance qui reposent également sur une exigence de formation continue de nos praticiens.

De bonnes pratiques donnent de bons résultats

Tous nos cabinets vétérinaires s’engagent dans une démarche de bonnes pratiques des médicaments vétérinaires. Par ailleurs, toujours dans cet objectif de respect des bonnes pratiques, notre maillage national permet à chaque cabinet et praticien de partager, échanger et co-construire des solutions. Grâce à nos pôles R&D, management de projet et analyses, nous sommes en mesure de proposer à chaque client à une solution spécifique à partir d’une idée venue du « terrain ».
Source de performances, de progrès et d’innovations, notre structuration permet ainsi un enrichissement professionnel et un épanouissement personnel pour chacun de nos praticiens et collaborateurs. Nous sommes ainsi un plus près des attentes et besoins des éleveurs quant à la santé et au bien-être animal.

Vous avez des questions sur votre conduite d'élevage ?Contactez nous

Découvrez la solution ALTERBIOTIQUE® pour la filière ovine et caprine

Caprins laitiers
La filière laitière caprine est une « petite » filière. Elle connaît une forte évolution depuis plusieurs années avec un déplacement de la production en dehors des bassins traditionnels de production. Cette évolution s’accompagne d’une augmentation importante de la taille des élevages et de l’arrivée de nouveaux éleveurs.

Traditionnellement, l’élevage caprin a utilisé beaucoup de solutions dites « naturelles » pour gérer des problèmes sanitaires et médicaux et l’exposition de chèvres laitières aux antibiotiques est peu élevée. Il nous faut la préserver et montrer cet état de fait. En outre, le développement de la production de lait de chèvre bio requiert une évolution de la gestion sanitaire des élevages.

La solution ALTERBIOTIQUE® que propose CRISTAL accompagne tous les éleveurs de la filière dans cette voie de faible utilisation des antibiotiques et des médicaments. Par ailleurs, l’utilisation des outils de laboratoire et de prévention, la maîtrise de la biosécurité et la formation des éleveurs permettent de garder une efficacité économique satisfaisante dans les élevages.

Ovins
D’un côté, la filière ovine (allaitante ou laitière) a partiellement gardé un mode d’élevage traditionnel utilisant le pâturage, l’allaitement naturel des agneaux… Ces modes d’élevages permettent un faible recours aux antibiotiques De ce point de vue, l’image de la filière pour le consommateur est positive.

De l’autre côté, les différentes crises (sanitaire ou économique) que cette filière a connues depuis plusieurs décennies l’ont obligé à de profondes mutations. La concurrence de la viande ovine importée l’oblige à une performance économique parfois difficile à atteindre.

La solution ALTERBIOTIQUE® que proposent CRISTAL permet à la filière ovine de conserver cette image positive perçue par le consommateur en l’aidant à montrer cette faible exposition aux antibiotiques et en l’accompagnant vers une utilisation encore moindre. Elle a également pour vocation de l’aider à anticiper les futures contraintes qui viendront quant à l’utilisation des vermifuges notamment.

Aenean dolor. dapibus nunc ut sit sed